La perception - Part.1


Notre cerveau est une machine extraordinaire !!! Nous n’avons absolument pas conscience du traitement qu’il doit faire à chaque instant pour nous permettre de percevoir, comprendre et interagir avec notre monde.

La perception nous permet d’appréhender la vie elle-même, ses implications et ramifications, sont bien réelles et ont le pouvoir de changer nos vies.


Rappelez vous l'anxiété (Perception Vs Anxiété):

Anticipation, rumination, inquiétudes peu réalistes sont des symptômes de l'anxiété, mais elles sont aussi et surtout le résultat d'une perception erronée, négative ou incorrecte de la réalité.



Changer ses perceptions pour se sentir mieux ?

OUI

Mais avant cela, il nous faut comprendre comment elle fonctionne ! Alors hop, on embraque et on part à la découverte des phénomènes en coulisse qui nous permettent de percevoir le monde.

Qu'est-ce-que la perception ?


La perception va donner une signification à la sensation. C’est une traduction de nos différentes sensations. Elle suppose une représentation mentale, chaque individu a une perception de la sensation en fonction de ses connaissances personnelles, de sa personnalité, de son milieu culturel et social, mais on va y venir .....


Tout d'abord !


La perception, c’est-à-dire ce que l’on voit, sent, entend, …, n’apparait pas soudainement, elle ne se produit pas juste comme ça, mais est le résultat final de nombreux processus prodigieusement rapides et complexes qui se passent « en coulisse » et qui ne sont pas accessibles à votre conscience.

Votre perception commence à partir du moment ou un stimulus (visuel, auditif, tactile, ..) est détecté par vos récepteurs sensoriels.

Pour percevoir il faut déjà pouvoir détecter ou plutôt sélectionner l’information qui est la toute première étape du processus de perception.



Nous sommes exposés à des millions de stimuli dans une journée et notre cerveau

reçoit bien plus d’informations qu’il ne peut en traiter. En effet, le cerveau est un organe extraordinaire et encore mystérieux, mais il possède ses limites et notamment dans la quantité d’informations capables d’être analysées et traitées à un même moment.



C’est pourquoi nous sélectionnons les informations, plus précisément nous portons attention à certains stimulus plutôt que d’autres.

L’attention …. une capacité étonnante qui a toujours son mot à dire quand on aborde la perception


Comment l’attention influence la perception ?

  • Avec la vision, vous pourriez croire être conscient de tous les stimuli arrivant sur vos rétines, mais la plupart des données de la rétine sont traitées à un niveau non-conscient par une variété de systèmes spécialisés. Vous pensez TOUT voir ? Détrompez-vous… dans une célèbre étude, on a demandé aux participants de visionner la vidéo d’un match de basket-ball. Leur tâche est simple, ils doivent compter le nombre de passes effectuées par l’équipe portant un tee-shirt blanc.

A vous de jouer, regarder cette vidéo et comptez le nombre de passes effectuées par l’équipe portant du blanc


Avez-vous vu le gorille ?


Une personne déguisée en gorille entre dans la partie, se retourne pour faire face à la caméra et frappe ses poings sur sa poitrine. 50 % des gens qui regardent la vidéo ne voient pas le gorille (Simons & Chabris, 1999).


Pour quelles raisons ne voit-on pas tous le gorille ?


Simplement car, nous ne pouvons pas voir consciemment tout ce qui nous entoure, à moins de porter une attention directe et concentrée sur un objet/personne en particulier (Mack & Rock, 1998). Pour voir quelque chose, il faut y porter attention !

Le fait de ne pas percevoir un changement ou un élément important dans notre environnement est nommé cécité attentionnelle (Simons & Levin, 1998) !

Vous ne me croyez pas ?

C'est que vous n'avez jamais vu cette vidéo ....

Une fois le stimulus sélectionné, il est capté par les récepteurs sensoriels de la modalité concernée,

C’est-à-dire que l’image d’une personne en train de danser sera captée par notre rétine et ses récepteurs, le chant d’un oiseau sera capté et transformé par les 3 structures composant l’oreille, etc. …. Chaque modalité sensorielle possède des récepteurs sensoriels hautement spécialisés, leurs buts ???

Transformer un signal comme la lumière pour la vision, les changements de pression d’air pour l’oreille, …., en signal pouvant être lu et compris par le cerveau, c’est ce qu’on appelle la transduction sensorielle !


Perception ..... reflet de la réalité ?

If real is what you can feel, smell, taste and see, then 'real' is simply electrical signals interpreted by your brain.

Morpheus à Neo - Matrix, 1999






Qu’est-ce que la transduction sensorielle ???


La transduction sensorielle est l'étape de codage des informations du monde extérieur par des récepteurs sensoriels. Tous les récepteurs sont des dispositifs capables de convertir un signal en un message nerveux qui est le langage du cerveau (influx nerveux, potentiel d’action, signaux bio-électriques….. des synonymes)



En bref, le stimulus, d’abord dans l’environnement, est donc capté par nos récepteurs qui vont créer des signaux électriques dans le système nerveux. Par un processus miraculeux et encore mal compris, ces signaux électriques se transforment en une expérience perceptive comme les différentes couleurs d’un coucher de soleil ou encore les odeurs nous provenant d’un bon plat sortant du four….


La perception nous permet de nourrir nos connaissances au fil du temps et de passer à l’action au besoin.

Les représentations mentales, quant à elles, sont des images mentales d’une situation ou encore d’un objet, de sa taille, sa forme, des manières de s’en servir.


Elles sont stockées dans votre mémoire et restent assez stables avec le temps. Elles permettent de créer des hypothèses, des attentes sur les situations et vont faire en sorte que quand le processus de perception va se mettre en place, nous porterons en majorité notre attention sur des éléments cohérents et pertinents avec nos représentations.

La perception est donc le résultat d’un traitement prodigieusement rapide mais complexe, nos représentations mentales construites au fil du temps vont créer des attentes qui à leur tour, influenceront nos futurs traitements perceptifs et actions.

Le film Matrix avait donc déjà bien compris que "perception" et "réalité" sont deux choses bien différentes

“Qu’est-ce qui est réel ? Si la réalité est ce que l’on sent, goûte, voit, alors la réalité est juste une histoire de signaux électriques interprétés par notre cerveau.

Cela est le monde tel que nous le connaissons

En résumé :

La perception est un processus sélectionnant et structurant les données sensorielles de façon à leur trouver un sens. Elle nous permet d’appréhender le monde qui nous entoure.

Nos différents sens nous permettent de créer des représentations mentales qui sont des images que l’on se fait d'une situation. Une représentation mentale est au confluent des sensations et de la mémoire, mais notre perception du monde est aussi basée sur nos représentations. Les deux s’influencent mutuellement.



Comment nos connaissances, attentes, ...., influencent notre perception ?

Est-ce-que ce que nous percevons est une photographie précise de ce qui se passe, de ce qui est vraiment ?


NON .....


Découvrez pourquoi dans "Perception Part. 2"

Dès demain !!!





Références:


Simons, D. J., & Chabris, C. F. (1999). Gorillas in our midst: Sustained inattentional blindness for dynamic events. perception, 28(9), 1059-1074.


Mack, A., & Rock, I. (1998). Inattentional blindness. MIT press.


Simons, D. J., & Levin, D. T. (1998). Failure to detect changes to people during a real-world interaction. Psychonomic Bulletin & Review, 5(4), 644-649.

33 vues

Posts récents

Voir tout

Burn-out

  • Instagram - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

Montréal, Québec, Canada

Abonnez-vous à notre newsletter